C’est quoi du9 ?

Tout à la fois un webzine, une base de données, une zone d’autonomie temporaire et un collectif de lecteurs qui rédigent des chroniques sur ce qu’ils aiment ou pas…

La bande dessinée dit des choses sur nous et sur notre monde, comme tous les arts narratifs. La bande dessinée fait partie de la culture, elle participe de l’intelligence et du génie humain au même titre que la littérature, le cinéma et le théâtre.
Depuis des années, il existe, à coté de la bande dessinée « grand public », une bande dessinée d’auteurs qui produit des œuvres fortes, qui mériterait de toucher une audience plus importante et surtout d’acquérir une reconnaissance critique qu’on lui refuse.
du9 essaye, à sa manière, de parler de cette autre bande dessinée, innovatrice et adulte dans ses thèmes et ses approches, qui trouble, qui fait rire, qui émeut, qui dérange parfois … sans pour autant oublier la bande dessinée dite populaire, ni faire systématiquement l’apologie d’une bande dessinée indépendante fermée et/ou nombriliste.

Sans se préoccuper des étiquettes, ignorant les frontières, du9 a pour ambition de ne pas être seulement un catalogue ou une liste de parution, mais plutôt de devenir un guide pour aider à la découverte de cette autre bande dessinée.

Le staff de du9 | septembre 2005

 

Et quelques morceaux choisis, parmi les mots des autres…

 

« Armé des mêmes intentions et conscient que l’édition papier n’a plus de raison d’être, le site du9 est le fruit d’un regroupement de lecteurs d’une bande dessinée “différente” de celle promue auprès du grand public. Se proclamant à la fois “dilettante et motivé”, il s’emploie à diffuser une critique consistante de l’édition indépendante et de la bande dessinée d’auteurs sans se soucier le moins du monde d’être régulier. À la fois convivial et pertinent, du9 illustre bien l’esprit du “webzinat”. »

in Jean-Philippe Martin, « La BD et le Net  : Le deuxième monde du neuvième art » (article paru dans le numéro 8 de la revue 9e Art, 2003)

 

« Enfin Internet ne se révèle guère plus hospitalier que les autres supports, et tandis qu’y fleurissent les blogs d’auteurs, la critique n’y occupe qu’un espace limité  : citons cependant le très remarquable site du9, où s’invente une écriture critique originale à travers des textes généralement brefs mais toujours incisifs et attentifs à la singularité de l’œuvre qu’ils abordent (mais aussi à distinguer fermement œuvres et production courante). »

in Dusquier et Pabreuil, « Du voyou au critique  : parler de la bande dessinée » (article paru dans le numéro 25 de la revue Labyrinthe, dans le dossier « La bande dessinée  : ce qu’elle dit, ce qu’elle montre », 2006)

 

« Plus que dans la presse écrite, c’est désormais sur internet que l’on a la possibilité de lire de vraies critiques, fouillées, argumentées, des meilleures bandes dessinées mises sur le marché. (Voir par exemple les sites spécialisés du9.org, bdselection.com, bdzoom.com ou actuabd.com, les sites d’actualité du livre, comme parutions.com, ou les sites d’actualité culturelle krinein.com, lafactory.com, sitartmag.com, evene.fr…) »

in Thierry Groensteen, « Phases critiques » (chapitre huit de Un objet culturel non identifié, Editions de l’An 2, 2006)

 

« Ces dernières années, des revues comme 9e Art, édité par le Centre national de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, et des sites spécialisés comme imageandnarrative.be, coconino-world.com ou du9.org abordent les œuvres en bande dessinée dans leur singularité. Ces approches doivent intéresser outre le microcosme. »

in Xavier Löwenthal, « Le roman graphique » (article paru dans le numéro 64-5 de la revue Indications, 2007)

 

« Les sites Jade et Du9.org [...] offrent pour chacun d’eux de vraies critiques pointues et indépendantes. [...] Pour sa part, le site Du9.org est un webzine, “base de données, zone d’autonomie pour les artistes et collectif de lecteurs qui rédigent des chroniques sur ce qu’ils aiment ou pas”. C’est un précieux appareil critique, très tourné vers les indépendants. »

in Franck Guigue, « Web et bande dessinée  : panorama critique » (article paru dans le numéro 54 de la revue Hermès, dans le dossier « La bande dessinée  : art reconnu, média méconnu », 2009)