du9 in english

Chronique de l’éphémère

de

Une ligne noire ondule sous le pinceau d’Edmond Baudoin. Le trait évolue sur la feuille blanche dessinant quelques formes indescriptibles. D’ample, le geste devient plus précis, l’épaisseur du trait ne cesse d’évoluer.

« Tu vois, me dit Edmond, le trait du pinceau change au cours de mon tracé, comme un changement de musique. C’est de cette façon que je donne vie à mon dessin ». Et je vois apparaître une danseuse sur cette feuille blanche. Sortie de nulle part, elle ondule sur le rythme d’une danse mystérieuse.
Maître dans le maniement du pinceau et de l’encre noire, la qualité essentielle d’Edmond Baudoin est son aptitude à retranscrire la vie. Sous sa main, les corps transpirent, se tordent, se fondent avec l’expression la plus naturelle du vivant.

Les éditions Six Pieds Sous Terre éditent aujourd’hui un recueil d’histoires dont la plupart ont été pré-publiées dans le magasine Jade. Cette Chronique de l’Ephémère nous transporte dans de petites situations cocasses, des moments douloureux et des faits de tous les jours. Attention, sa lecture est un tel plaisir, qu’elle peut inciter certains d’entre nous à courir acheter encre et pinceau.

Site officiel de 6 pieds sous terre
Chroniqué par en décembre 2000

Edmond Baudoin sur du9 :

Commentaires