La Fille du Professeur

de &

Heureusement que les associés et leur « satellites » (David B. et Sfar en tête) sont là pour donner du sang neuf aux éditeurs classiques. Cette fois-ci, on a carrément droit à une des meilleures BD 1997, voire carrément à un petit chef d’oeuvre.

Sur un scénario truculent de Joann Sfar, Emmanuel Guibert (qui réalise les souvenirs d’Alan Coope dans le Lapin) montre toute l’étendue de son talent avec un dessin en couleur moins vaporeux que pour son travail pour le Lapin mais tout aussi efficace.
Ces dessins très « délavés » et le travail soutenu sur les tons sombres renforcent l’impression qu’on a la lecture de l’album d’être plongé dans un vieux film d’aventures où l’humour est omniprésent.

Un travail graphique exceptionnel au service d’un scénario classique (romantique sans être mièvre) mais bien mené et qui doit beaucoup à la présence de personnages très hauts en couleur (comme justement la fille du professeur ou encore Imhotep III). L’histoire ? C’est inracontable mais on peut juste dire que la fille de d’un célèbre professeur du British Muséum tombe amoureuse d’une momie datant de l’époque des pharaons !

Quel dommage qu’un si bel ouvrage soit completement défiguré par une couverture ridicule du au canon de la collection Humour Libre (assez faible d’ailleurs) de Dupuis. Virez-moi le directeur !

Site officiel de Joann Sfar
Site officiel de Dupuis (Humour Libre)
Chroniqué par en juillet 1997