Par

Joseph Kosuth

© Joseph Kosuth
"Une et trois chaises", 1965 (via).