Portrait
avril 2022

La Comète (BLOW BOOK) – entretien avec Maxime Gillot

par Annabelle Dupret

Avec La Comète, le dessinateur Maxime Gillot fait sienne cette maquette percutante propre à la structure éditoriale BLOW BOOK (une […]

Portrait
février 2022

Comment et pourquoi

par Jan Baetens

à propos des post-comics en général et de fo(u)r watt en particulier de Sébastien Conard

Portrait
septembre 2021

La médiathèque du Musée du Quai Branly

par Jessie Bi

Au départ, il y avait une conférence sur la bande dessinée muette, qui aurait dû se tenir dans les lieux. Et puis la pandémie, les confinements successifs et les consignes sanitaires sont passés par là, et le projet est tombé à l’eau. Il en est resté une rencontre, et finalement, une forme d’invitation au voyage.

Portrait
juin 2021

Krent Able

par Rat Devil

Découvert en 2012 dans les pages de feu le magazine AAARG, l’Anglais Krent Able est tout sauf propre sur lui. Caché derrière cet alter-ego qui « n’est qu’un assortiment aléatoire de lettres qui ont l’air bien dans la police Coca Cola », il s’amuse à régler ses comptes et dézinguer lunette au fusil une bonne dizaine de stars de la culture-pop. Son style, étrange mélange d’horreur suave et de gore abrasif marie le surréalisme à l’imagerie pop colorée des années 80 dans un délire le plus total. Son personnage le plus charismatique? Le Doctor Cave, étrange avatar du chanteur Australien Nick Cave, devenu médecin dans un village paumé, que seule la vision de l’anus d’un chien rend dégoulinant d’excitation. Maniant aussi bien le crayon que le mauvais goût, musique, édition, mockumentaire ou cinéma, retour sur une carrière tout en étrangetés et bizarreries assumées étonnamment inexplorée en français.

Portrait
mai 2021

Retour sur Formes et politiques de la bande dessinée (1998) 

par Sébastien Conard

Entretien avec Jan Baetens

Portrait
mars 2020

François Fléché

par Lucas Méthé

Son entretien avec Voitachewski a donné à Lucas Méthé l’idée d’interroger certains de ses collaborateurs de la revue Tchouc-Tchouc. Troisième de ces entretiens avec François Fléché, auteur principalement édité par Le Chant des Muses, dans des livres tels que Zambèze ou Un tour au lac, ou encore dans la revue Zinozorrus.

Portrait
mars 2020

Maarten de Man

par Lucas Méthé

Son entretien avec Voitachewski a donné à Lucas Méthé l’idée d’interroger certains de ses collaborateurs de la revue Tchouc-Tchouc. Deuxième de ces entretiens avec Maarten de Man, dessinateur des Pays-Bas, dont on peut voir le travail sur Tumblr et dans Tchouc-Tchouc n°7.

Portrait
février 2020

François Henninger

par Lucas Méthé

Son entretien avec Voitachewski a donné à Lucas Méthé l’idée d’interroger certains de ses collaborateurs de la revue Tchouc-Tchouc. Il inaugure cette série avec François Henninger, auteur entre autre de En attendant t’avenue, de Lutte des corps et chute des classes (avec Thomas Gosselin), ou des Mystères de Jeannot et Rebecca (avec Lucas Méthé justement).

Portrait
décembre 2019

Lucas Méthé

par Voitachewski

Nombreux sont ceux qui, en cette fin d’année 2019, (re)découvrent Lucas Méthé à travers Papa Maman Fiston, paru en octobre chez Actes Sud BD et faisant partie de la sélection Angoulême 2020. L’année 2019 aura pourtant été une importante pour cet auteur, qu’on ne peut résumer à ce simple livre: elle a commencé avec la publication par l’Atelier du Poisson Soluble des Mystères de Jeannot et Rebecca (avec François Henninger au dessin), avant de continuer avec la parution des deux ultimes numéros de son fanzine, Tchouc-Tchouc, dans lesquels on retrouve les travaux d’auteurs rares tels que Henninger, François Fléché ou Maarten de Man. Autant d’occasions de discuter de l’évolution de ses travaux depuis les années ego comme x et d’évoquer le style très personnel de Tchouc-Tchouc et de ses auteurs.

Portrait
mai 2019

DoubleBOB en multiplicités

par Annabelle Dupret

Dans le livre La Crâne rouge de Nicole Claude et de DoubleBOB publié au FRMK en collaboration avec La « S » Grand Atelier dans la collection Knock Outsider! en 2012, s’offrait déjà au regard des images (de nature à la fois parcellaires et instantanées) de fragments de textes en lettres capitales (retranscriptions en apparence brutes de paroles de Nicole Claude) et de pièces dessinées en alternance par les deux artistes. En s’offrant successivement sur la feuille et en donnant à voir une simultanéité autant qu’une multiplicité de facettes d’un même sujet (les auteurs s’y confondant presque), c’est la nature même de l’image comme lieu symbolique qui y était exaltée. L’exploration se poursuit aujourd’hui avec le tout petit recueil de DoubleBOB Mes Locataires (FRMK, collection Florette, 2018), cette fois-ci réalisé en solo et continuant à investir l’image dans ses simultanéités (de lectures) et dans ses multiplicités (de sujets), reflet d’une articulation première et d’un siège narratif.

Portrait
avril 2019

Delmas x Clément Vuillier

par Gabriel Delmas

Clément Vuillier, plutôt discret et loin des protubérances punk de l’édition underground, propose, dans ses livres et illustrations, un dessin élégant et ordonné à côté de formes plus libres et expressives dans ses sculptures et ses fusains. De nos jours, L’artiste a intégré plus que jamais, le livre, le ‘zine, le médium bande dessinée comme un champ d’exploration possible de ses figures et figurations. Le mouvement qui se montre, un peu partout dans le monde, a compris, grâce à ses aînés, que l’art actuel était total, ni populaire, ni élitiste, ni maudit, ni commercial, mais au croisement des expériences et des cultures, d’où qu’elles viennent. Il faut surtout les articuler et en exposer le sens.

Portrait
mars 2019

Les éditions Artefact

par Maël Rannou

Le samedi 27 juin 2015, une grande réunion d’ex-Artefactiens a eu lieu à Soisy-sous-Montmorency. S’y trouvaient les membres fondateurs mais aussi des acteurs moins connus de cette aventure. Grâce à Jean-Pierre Mercier, nous avons pu poser un ensemble de questions débridées pour tenter d’obtenir un balayage assez exhaustif des différents aspects de cet éditeur atypique.