Portrait
juin 1998

Cizo

par Jessie Bi & Gregg

Cela faisait longtemps que nous désirions rencontrer le génial polysémantique Cizo, après l’avoir tant apprécié dans Jade et Ferraille. Cela […]

Portrait
juin 1998

Thierry Groensteen

par Franck Aveline (L'Indispensable)

Avant-propos : De Thierry Groensteen, on retient le plus souvent la marque indélébile qu’il laissa dans le monde clos de la […]

Portrait
juin 1998

David Mazzucchelli

par Bruno Canard (L'Indispensable)

Une fois la lecture de Big Man achevée, vous ne pouvez vous empêcher de refermer majestueusement ce livre de David […]

Portrait
juin 1998

Fabrice Neaud

par Bruno Canard (L'Indispensable)

Le festival d’Angoulême 97 récompensait le premier tome du Journal de Fabrice Neaud. En couverture, se trouve la mention : février […]

Portrait
juin 1998

Cornélius

par Bruno Canard (L'Indispensable)

Quelque soit le festival, le stand des Editions Cornélius attire le regard. Nous avons envie de toucher, d’ouvrir ces livres […]

Portrait
juin 1998

Joe Sacco

par Bruno Canard (L'Indispensable)

Palestine est le type même d’album politique. Il représente un important travail journalistique. L’auteur, Joe Sacco, s’immerge en Palestine à […]

Portrait
juin 1998

Daniel Ceppi

par Bruno Canard (L'Indispensable)

Le mois d’Avril 1998 aura été marqué par la signature du Traité de Stormont à Belfast destiné à ramener la […]

Portrait
juin 1998

Christophe Gibelin

par Franck Aveline (L'Indispensable)

Après un passage aux Beaux-Arts où il développera un goût certain pour le graphisme, Gibelin s’oriente vers l’étude de la […]

Portrait
juin 1998

Frank

par Patrick Sels (L'Indispensable) & Nicolas Warsztacki (L'Indispensable)

Les premiers travaux de Frank paraissent dans le magazine Spirou. Il y crée entre autres, le désormais mythique personnage de […]

Portrait
août 1998

Christopher & Jean-Philippe Peyraud

par Xavier Guilbert, Jessie Bi, Gregg & Tish

Cela aurait pu s’appeler « Tasse de Thé », si on avait bu du thé. Mais il n’y avait que du café.
Cela aurait pu être une bande dessinée de Christopher et Jean-Philippe Peyraud, si nous avions tous été dessinés d’un trait de plume. Mais on était là, en chair et en os.
Cela aurait pu être publié chez la Comedie Illustrée, si ça avait été une bande dessinée. Mais c’était un entretien.
Il y avait une bande de copains d’un côté, une bande de copains de l’autre. La conversation était détendue, et on n’a pas vu le temps passer.

Portrait
octobre 1998

José Muñoz

par Bruno Canard (L'Indispensable)

Rencontre autour du trait avec cet artiste hors du commun… B.C. : J’aimerais connaître l’état dans lequel vous vous trouvez en […]

Portrait
octobre 1998

Seth

par Jean-Bernard Lauze (L'Indispensable)

L’I. : En France nous connaissons votre travail à travers la traduction de It’s a good life if you don’t weaken […]