du9 in english

Durant les travaux, l’exposition continue …

de &

L’habit ne fait pas le moine.
La maquette la plus laide de toute l’édition de bande dessinée. Je crois que c’est la réflexion qui s’impose devant les couvertures des albums de la collection Humour Libre chez Dupuis. Dommage, parce que cette collection propose quelques perles.
Sans aller jusqu’à qualifier ma dernière lecture de « perle », disons que j’ai souri, et parfois même ri, devant le second volume de Midam et Clarke, Durant les travaux, l’exposition continue ….

Franchement, hein, très franchement, le dessin est loin au-dessus du scénario. Trait vif et précis, extrêmement expressif, qui rappelle ce que font un Jake Raynal ou un Julien Solé dans Fluide (ou un Watterson dans Calvin) ; mise en place économique (j’adore la série des « amnésiques », où le même personnage occupe pendant neuf cases la même position immobile, écoutant le dictaphone qui est censé lui rappeler la totalité de son identité oubliée chaque nuit … forcément, ça merde) ; et des personnages à lunettes (c’est le sous-titre de l’album) qui jouent donc toute leur expressivité sans les yeux.
Dans le meilleur, il y a aussi la série des professeurs Jenkins & Médart, exploitant avec bonheur la veine du petit fou et du grand sérieux en un hommage à mon avis très net aux Georges et Louis de Goossens.

Mais le scénario n’est pas toujours à la hauteur. On passe parfois un peu brutalement de Franquin à Walthéry, et certains « gros-gags » téléphonés sont poussiéreux. Mais il y a des répliques excellentes (« m n d igt est en ce m ment c incé s us la t uche du, c’est très d ul ureux. »).
En gros, un dessin terriblement efficace mal servi par une écriture trop inégale ? Ben oui. Mais ça vaut le coup quand même, hein.

Site officiel de Dupuis (Humour Libre)
Chroniqué par en janvier 2000

Les plus lus

Les plus commentés