du9 in english

Le Rêve Prolongé de Monsieur T.

de

Pour un amateur d’onirisme, le titre est plutôt alléchant. Nous plongeons donc volontiers avec Monsieur T. dans une série de situations qui ont bien les qualités du rêve : illogisme, merveilleux, enchaînements apparemment scabreux, angoisse, mystère, sentiment de décalage, situations gênantes, abracadabrantes ou oppressantes, chute, course et sexualité débridée …

A la manière de poupées russes, par emboîtements successifs — histoires dans l’histoire et rêves dans le rêve — le récit nous fait glisser d’une ambiance à l’autre. Si, indéniablement, l’auteur brasse bien la matière du rêve, il y glisse par contre une progression logique, un enchaînement construit, construction qui interfère quelque peu avec le sentiment d’aléatoire et de chaos souvent lié aux rêves.
Ces différents rêves sont reliés entre eux de telle sorte que ce qui s’adressait d’abord à notre imaginaire finit par s’adresser à notre côté rationnel et logique. Ça devient particulièrement palpable vers la fin du récit et au moment du dénouement qui nous conduit à une élucidation du mystère, à un décryptage analytique des rêves de Monsieur T.
Ce changement de ton fait changer le récit de registre révélant clairement les intentions pédagogiques de l’auteur. Pour ma part, je regrette un peu que le mystère soit levé abruptement et que la fin, malgré une très belle dernière image, soit explicative. Fallait-il expliquer ou faire sentir. A vous de voir.

Malgré ces quelques réserves, cet album au beau graphisme fort et simple vaut la peine d’être lu ; mettre de l’ordre (ou du récit) dans le magma inconscient est une tâche complexe et enrichissante qui mérite d’être remarquée.

Site officiel de L'Association
Chroniqué par en mars 1999

Les plus lus

Les plus commentés