du9 in english

Something at the window is scratching

de

« Children’s tales for disturbed children »
Vous avez sans doute entendu parler du petit recueil de poésie macabre de Tim Burton, qui a été publié en France, en version bilingue (La triste fin du petit enfant huître, chez 10/18). L’album de Roman Dirge est comparable, puisque c’est lui aussi un petit recueil de poésie macabre.

« Plagiat » me demanderez-vous ? « Oh que non » vous répondrai-je. Ils aiment les mêmes choses, ils font la même chose, c’est tout. Y’a pas de mal, et puis … Franchement, je préfère les poèmes de Dirge (même si j’ai un faible pour les dessins de Burton). Pour clore le débat, de Burton, je conseillerais davantage le poème illustré « Nightmare before christmas », qui a inspiré le magnifique film d’animation, mais qui est juste un petit peu plus noir, ce qui n’est pas pour me déplaire. (et qui est lui-même une parodie d’un célèbre poème « the night before christmas », compliqué, n’est-il pas ?)

Dans le recueil de Dirge, vous trouverez les terribles histoires du « lapin qui est revenu » (d’entre les morts), de « Peter le calamar pirate », de « la chose qui grattait à ma fenêtre » ou de « la ballerine alien », mais il y a aussi « le fantôme dans l’araignée » ou « le gars avec un truc sur la tête ».
Aucune de ces histoires ne surprendra ceux qui connaissent Lenore le comic de Dirge. (Les autres, par contre …) C’est bien évidemment morbide et macabre, mais c’est surtout très drôle et souvent très tendre. Dirge, au fond, est un minimaliste. Il n’aime rien tant que répéter une case pour souligner un infime changement, un regard, un sourire. C’est pourquoi, à mon avis, il fait autant merveille dans l’illustration (ce recueil) que dans la B.D. (Lenore).

Personnellement, et je m’en excuse, ses histoires me font hurler de rire, alors que je sais de mes amis que cela ne fait que modestement sourire (et après ils se posent plein de questions à mon sujet).
Peut-être ne devrais-je conseiller Roman Dirge qu’aux amateurs d’humour noir et/ou macabre, ceux qui aiment la famille Addams, par exemple (les merveilleux dessins de Charles Addams, mais je crois que cela peut aussi convenir aux amateurs des films ou de la série).
Je conseillerais tout autant son comic Lenore (3 numéros). Chaque numéro s’est révélé encore meilleur que le précédent (à noter une participation hallucinante de Jhonen Vasquez dans le n°3).

Site officiel de Roman Dirge
Chroniqué par en décembre 1998

Les plus lus

Les plus commentés