Vues Éphémères – Février 2016

de

Vous savez que j’aime bien les chiffres. Alors voilà, chaque année, j’écris onze « Vues Éphémères », et presque immanquablement, au moins deux d’entre elles sont consacrées au Festival d’Angoulême. Traditionnellement, la conférence de presse du FIBD me donne à réfléchir en décembre, tandis que le Festival lui-même me fait réagir en février — et si l’on y rajoute quelques humeurs annexes, Angoulême est probablement au cœur de près d’un quart de ces textes. Diantre.
Certes, le FIBD n’y est souvent que le point de départ d’une réflexion voulant se porter sur d’autres sujets, interrogeant finalement la place et la perception de la bande dessinée aujourd’hui. Mais il est indéniable qu’Angoulême représente désormais, médiatiquement et (peut-être plus encore) symboliquement, la vitrine de la bande dessinée — porteur de tous ses espoirs, et (fatalement) cause de beaucoup de ses déceptions.

Et par conséquent, histoire de boire la coupe jusqu’à la lie, revenons sur cette édition 2016, dont on a (malheureusement) beaucoup parlé — au point de voir le Festival occulté par ses propres polémiques. Cherchant à vérifier cette impression, je me suis amusé (tout est relatif) à recenser l’ensemble des articles consacrés au Festival d’Angoulême parus sur Le Monde, Le Figaro, Libération et Télérama en ce début d’année[1].
Pas moins de 74 articles s’étalant sur une période de 30 jours (du 5 janvier au 3 février) — dont plus de la moitié (38) consacrée aux deux polémiques, à savoir la représentation des femmes dans la liste des nommés pour le Grand Prix (28 articles) et la fausse cérémonie de remise des prix (10 articles).
Derrière, c’est Lucky Luke qui est à l’honneur (pas moins de 9 articles — soit le quart des articles hors polémiques), loin devant le Grand Prix finalement élu, Hermann (4 articles), le Fauve d’or décerné au Ici de Richard McGuire (3 articles) ou encore le président Katsuhiro Otomo (2 articles). On notera enfin l’attention accordée à Corto Maltese (2 articles) ainsi qu’à la précarité des auteurs (2 articles).

Franck Bondoux a beau se féliciter, dans le dossier de presse du FIBD, de réussir à « [r]éunir tous (ou presque) les acteurs d’un univers économique, en y associant le public et les médias », il faut reconnaître que n’eût-été la polémique autour de l’élection du Grand Prix, il n’aurait probablement pas été question du Festival dans la presse avant la semaine de son ouverture.
Pour sa défense, à l’instar du Festival de Cannes, Angoulême est un événement qui peine à perdurer médiatiquement au-delà des quatre jours de son déroulement. Mais là où la presse se montre à Cannes exigeante, critique et renseignée, son regard sur la grand-messe de la bande dessinée reste essentiellement grand public et se limite trop souvent au simple relais d’information — liste des lauréats ou compte-rendu factuel[2].

La conclusion s’impose d’elle-même : pour la bande dessinée, non seulement la vitrine n’est pas toujours reluisante, mais elle est trop souvent bien mal éclairée…

Angouleme2016 répartition des articles dans le temps
polémique « sexisme » en orange, « faux fauves » en bordeaux

  • 5 janvier
    Libération : Angoulême : la sélection 100 % masculine fait polémique
    Télérama : Polémique au Festival d’Angoulême : Joann Sfar et Riad Sattouf (entre autres) demandent à être retirés de la liste des nommés
  • 6 janvier
    Le Monde : Florence Cestac : « Quand j’ai commencé la BD, j’étais perdue dans un monde de garçons »
    Le Figaro : Polémique au festival d’Angoulême : 30 auteurs nommés… mais aucune femme
    Le Figaro : Polémique à Angoulême : le festival réagit
    Le Figaro : Face à la polémique, Angoulême intègre des dessinatrices
    Libération : Festival d’Angoulême : Joann Sfar et Daniel Clowes se retirent à leur tour de la liste des nommés
    Télérama : Polémique au Festival d’Angoulême : « La réalité historique de la BD, c’est que les créateurs masculins y sont dominants »
  • 7 janvier
    Le Monde : Le festival de BD d’Angoulême accusé de sexisme après une sélection 100 % masculine
    Le Monde : Défections en série pour le Grand Prix d’Angoulême
    Le Monde : Le festival de BD d’Angoulême amende sa liste de nommés
    Le Figaro : Angoulême perd la bulle
    Le Figaro : Pour Florence Cestac, le directeur du festival d’Angoulême est un « crétin total »
    Le Figaro : Angoulême : votez pour le président que vous voulez !
    Libération : Festival d’Angoulême, la parité malgré eux
  • 8 janvier
    Le Monde : « La plus belle bande dessinée de tous les temps est l’œuvre d’une femme »
    Le Monde : BD : Angoulême renonce à publier une liste de nominés
  • 9 janvier
    Le Monde : Sexiste, la BD ? Juste masculine !
  • 10 janvier
    Le Monde : Le mea culpa du directeur du Festival d’Angoulême
  • 11 janvier
    Télérama : Festival d’Angoulême : plus de liste de nommés, mais un vote libre pour le Grand Prix
  • 12 janvier
  • 13 janvier
  • 14 janvier
  • 15 janvier
  • 16 janvier
  • 17 janvier
  • 18 janvier
  • 19 janvier
    Télérama : Angoulême célèbre Morris, père méconnu de Lucky Luke
  • 20 janvier
  • 21 janvier
  • 22 janvier
  • 23 janvier
  • 24 janvier
    Le Figaro : Lucky Luke souffle ses 70 bougies au festival d’Angoulême
  • 25 janvier
    Télérama : « Lastman » : des héros pleins d’avenir
    Télérama : Jean-Christophe Menu : l’homme complexe de la bande dessinée
  • 26 janvier
  • 27 janvier
    Le Monde : Auteur de BD, un métier de plus en plus précaire
    Le Figaro : Hermann, Grand Prix d’Angoulême : « Une magnifique surprise »
    Libération : Pour ou contre un sexe des bulles ?
    Libération : Angoulême : beaucoup de prix pour rien
    Télérama : Hermann, lauréat du Grand prix d’Angoulême 2016
    Télérama : Festival d’Angoulême : le voyage de Corto Maltese continue
  • 28 janvier
    Le Monde : Lucky Luke souffle ses 70 bougies à Angoulême
    Le Monde : BD : les espoirs de la société Delitoon sur écran connecté
    Le Monde : Bande dessinée : l’affaire des femmes
    Le Monde : Claude de Saint Vincent, l’homme qui a réussi à faire sortir la BD de sa case
    Le Monde : La « bande défilée », un ovni dans la BD
    Le Monde : Le neuvième art a toujours la cote
    Le Figaro : Lucky Luke, homme à femmes ?
    Le Figaro : « Angoulême serait un festival sexiste ? L’attaque est déplacée»
    Le Figaro : Lucky Luke : Jul et Achdé dans les bottes de l’indémodable cowboy
    Le Figaro : Angoulême 2016 : pluie, polémique et bousculade
    Libération : Hermann : il était dans l’Ouest une fois
    Libération : Lucky Luke, l’homme qui ne tirait plus
    Libération : Katsuhiro Otomo : « Je ne me préoccupe pas des autres »
    Télérama : Hermann, Grand prix du Festival d’Angoulême 2016 : mérité, mais très politiquement correct
  • 29 janvier
    Le Monde : Katsuhiro Otomo, le mangaka impérial
    Le Monde : A 70 ans, comment Lucky Luke a-t-il vieilli ?
    Le Monde : Angoulême : hommage à l’art du père de Lucky Luke
    Le Figaro : Jul : « Lucky Luke est un Stradivarius pour un dessinateur »
  • 30 janvier
    Le Figaro : Angoulême 2016 : Corto Maltese, le voyageur magnifique
    Le Figaro : Festival d’Angoulême : le Fauve d’Or 2016 décerné au dessinateur Richard McGuire
    Le Figaro : BD : la Tunisienne Nadia Khiari lauréate du prix « Couilles au cul »
    Libération : Cinq plumes à suivre à Angoulême en 2016
    Télérama : Festival d’Angoulême : découvrez le palmarès 2016
  • 31 janvier
    Le Monde : L’ovni graphique « Ici » de Richard McGuire sacré meilleur album de BD à Angoulême
    Le Monde : Angoulême : une cérémonie de remise des prix qui ne fait pas rire tout le monde
    Le Figaro : Festival d’Angoulême : la fausse remise de prix afflige le monde de la BD
    Libération : Faux palmarès d’Angoulême ? : une case en moins ? ?
    Libération : Angoulême prime « Ici » de Richard McGuire
  • 1er février
    Le Monde : Bande dessinée : couac de fin à Angoulême
    Le Monde : Angoulême : le mea culpa de l’auteur du canular
    Le Figaro : Couacs en stock au festival de la BD d’Angoulême
    Le Figaro : Faux prix d’Angoulême : l’auteur du canular présente ses excuses
    Le Figaro : Angoulême : mais au fait, qui est l’auteur du canular Richard Gaitet ?
    Télérama : Gros bosseur, provincial… et précaire : portrait-robot de l’auteur de BD
    Télérama : 43e Festival d’Angoulême : couacs en stock et belles rencontres
    Télérama : Festival d’Angoulême 2016 : gêne et excuses après les faux Fauves d’or
  • 2 février
    Le Monde : Quatre auteures de BD refusent leur promotion dans l’ordre des Arts et des Lettres
    Libération : La médaille des Arts et Lettres divise les auteurs de BD
  • 3 février
    Le Figaro : Quatre dessinatrices refusent les Arts et Lettres, Riad Sattouf accepte

Notes

  1. Recensement effectué via leurs sites Internet respectifs, et sans opérer de distinction entre les éditions numériques et les versions papier.
  2. On notera par ailleurs l’importance centrale des citations, venant proposer (par procuration) une forme de prise de position. Cependant, si par exemple Florence Cestac se voit invoquée par deux fois lors de « l’affaire des Grands Prix », on est droit de s’interroger de savoir si ce ne serait pas une manière de préserver une forme de neutralité, l’auteure venant alors simplement contrebalancer les propos (également rapportés) de Franck Bondoux. Ou comment couvrir le sujet sans jamais vraiment se mouiller, on ne sait jamais…
Humeur de en février 2016

Commentaires