Vues Ephémères – Novembre 2007

de

Question de Détail

Début Octobre, la presse unanime saluait la sortie par Delcourt du grand livre rouge de Chris Ware, sobrement intitulé ACME, recueil qui regroupe (entre autres) les histoires de Rocket Sam et Big Tex parues jusqu’alors.
Et d’évoquer «un livre aux entrées et aux angles de vue multiples» (Sud Ouest), de reconnaître «un génie du graphisme et de la composition» (La Libre Belgique) avant de conclure que «tant par sa forme comme par son contenu, ce petit bijou est à consommer …sans modération» (France 2). Et au passage, on en aura profité pour applaudir copieusement le travail de Delcourt et se féliciter d’avoir «une édition française en tous points respectueuse de l’original».

Sauf que. Sauf qu’il y a fort à croire que tous ces journalistes enthousiastes n’aient pas eu en main le produit fini — d’ailleurs, on se demanderait presque si Delcourt l’a eu, puisque l’image de la couverture fournie sur le site ne correspond pas à la réalité des choses.[1]
Eh oui, par quelque coup du sort, le bandeau «pas piqué des vers» (sic) qui entoure l’ouvrage n’est pas, dans la version en magasin, situé au milieu du livre comme on pourrait le croire, mais a malencontreusement glissé tout en bas. Et comme le bandeau est collé, il est impossible de le déplacer — ce qui fait qu’une partie de «la plus petite bande dessinée du monde» (s’étalant sur la tranche de la couverture) n’est plus lisible.

On me dira, je chipote. Mais il s’agit ici de Chris Ware, l’un des auteurs les plus perfectionnistes qui soient, et pour qui le livre est un objet à part entière, traité avec une minutie maniaque jusque dans ses moindres détails.
Rappelons que ce même Chris Ware est allé jusqu’à quitter Fantagraphics (son éditeur d’alors) pour s’auto-publier, parce que le distributeur avait, sans le consulter, décidé de rajouter un autocollant sur l’un de ses livres dont le code-barre était à son avis dessiné trop petit. On ne plaisante pas avec les livres de monsieur Ware.
On peut donc facilement imaginer que si jamais Chris Ware venait à découvrir cette «édition française (presque) en tous points respectueuse de l’original», il y a des chances que cela marque la fin des traductions de Delcourt.

Sinon… sinon, je dois avouer que je ne suis même pas surpris. Résigné, presque. Après les affaires des mois passés (je pense au décalage de Vilebrequin ou aux remontages de L’Inconnu de Magnus), cela semble presque inévitable qu’un grand éditeur ne se donne pas les moyens de tenir jusqu’au bout une ambition du «zéro défaut» en dehors du ronron de sa production d’ordre plus industriel.
On pourrait dire que «c’est la faute à pas de chance», que «tous les livres ont leur lot d’erreurs» — mais celle-ci est particulièrement visible et maladroite. A se demander comment elle a pu échapper à l’éditeur, surtout pour un projet de prestige qui s’accompagne sans doute d’une attention toute particulière.[2]

Pourtant, on voudrait bien croire que Delcourt a mis des efforts dans la préparation de ce livre hors-normes, et qu’il serait légitime de saluer (pour le coup) une véritable volonté éditoriale de publier un auteur dont le succès est sans nul doute plus critique que commercial.
On voudrait bien, mais. Mais il y a cette bévue qui s’étale en couverture, et qui sait s’il n’y en aurait pas d’autres moins visibles, cachées à l’intérieur ? On s’interroge, on doute. Et, en bon amateur minutieux de Chris Ware, on serait tenté de conseiller la version originale, plutôt que ce produit qui pourrait être frelaté.
Et c’est bien là tout le problème. Avec un ACME impeccable, Delcourt pouvait fièrement démontrer le soin accordé à ses nombreuses traductions — une vitrine prestigieuse pour affirmer le sérieux de la maison. Une belle occasion manquée …

Les sorties de Novembre 2007
Gus Bofa – Le livre de la guerre de cent ansCornélius, Collection Victor
Alberto Breccia & H.P. Lovecraft – Les mythes de CthulhuRackham, Collection Jolly Joker
Laurent Bruel & Jacques Risto – Notes sur le sumoEditions Matière, Collection Imagème
Florence Cestac – Edmond-François Ratier (Intégrale) – Six pieds sous terre, Collection Monotrème
Ludovic Debeurme – Le grand autreCornélius, Collection Solange
Javier de Isusi – L’île de Plus JamaisRackham, Collection Morgan
Quentin Faucompré – Les aventures du Baron de MunchhausenOrbis Pictus Club
Alexandre Kha – Souvenirs de pocheEditions Tanibis
Kondoh Akino – Les insectes en moiLe Lézard Noir
Martin Lemelman – La fille de MendelEditions çà et là
Pascal Matthey – Pascal est enfoncéL’Employé du Moi, Collection Sous Main
Michael Matthys – La ville rougeFrémok, Collection Amphigouri/Récits de Ville
Linda Medley – Château l’AttenteEdition çà et là
Morvandiau – D’AlgérieMaison Rouge, Collection Graphix Politix
Nancy Péña – Les Nouvelles Aventures Du Chat Botté, tome 2 – Six pieds sous terre, Collection Monotrème
Nicolas Presl – Divine colonieAtrabile, Collection Flegme
Danny Steve – 10 minutes de sumoEditions Matière, Collection Imagème
Taniguchi Tomonori – Cache-cacheLe Lézard Noir, Le petit lézard

Versions Originales
Faith Erin Hicks – Zombies CallingSlave Labor Graphics
Ben Katchor – The Dairy RestaurantSchocken Books
Winsor McCay – Little Sammy Sneeze : The Complete Color Sundays 1904-1905Sunday Press Books
Patrick McDonnell – Hug TimeLittle Brown
Anders Nilsen – Big Questions #10 – Drawn & Quarterly
Anders Nilsen – The End #2 – Fantagraphics Books
Posy Simmonds – Tamara DreweJonathan Cape
James Stokoe – Wonton SoupOni Press
James Sturm & Rich Tommaso – Satchel Paige : Striking Out Jim CrowHyperion Books
Doug Tennapel – FlinkImage
Chris Ware – The Acme Novelty Datebook Vol 2 : 1995 to Present – Drawn & Quarterly
Chris Ware – The Acme Novelty Library Vol 18 – Drawn & Quarterly
Chris Ware – The Acme Novelty Library Vol 18.5 Portfolio – Drawn & Quarterly

Collectifs
Dominique AEditions Charrette
Toy comixL’Association, Hors Collection
World War 3 Illustrated #38 – Top Shelf Productions
2wBOX set SB.ü.l.b comix, Collection 2w

Revues
Comics Comics #4 – Picturebox Inc
Comix Club n°6 – Editions Groinge
Jade 716USix pieds sous terre, Collection Monotrème

Requiescat in Pace
Serge de Beketch (60 ans), ancien scénariste à Pilote entre 1969 et 1975, avant de quitter la bande dessinée pour un virage très à droite.

Lost…
«Il convient parfois de savoir discerner le courage de l’inconscience.» Cette petite phrase, relevée sur la page Questions/Réponses de Delcourt, vient essayer d’expliquer que non, les Lost Girls d’Alan Moore et madame ne sortiront pas en France. En évoquant ensuite très prudemment des «raisons légales», sans s’attarder sur le sujet.
En fait de raisons légales, l’ouvrage sulfureux serait en France passible d’interdiction pour «incitation à la pédophilie», avec jusqu’à cinq ans de prison à la clé pour l’éditeur. Dans ces conditions, on veut bien comprendre que les meilleures volontés se trouvent refroidies…

Notes

  1. On notera au passage que la page en question se contente du minimum minimorum, ne daignant même pas gratifier l’ouvrage d’une simple description.
  2. On imagine d’ailleurs difficilement comment il pourrait y avoir un retirage d’un tel ouvrage, inhabituel chez nous tant par le format que par le contenu, et que le prix élevé (la chose est vendue 35€) achèvera de limiter à un lectorat restreint. Donc pas de seconde chance…
Humeur de en novembre 2007

Les plus lus

Les plus commentés