Vues Éphémères – Rentrée 2015

de

Vous l’avez peut-être remarqué, j’ai une certaine fascination pour les chiffres. Ce qui fait que je n’ai pu m’empêcher de noter, alors que je cherchais quel sujet je pourrais aborder en cette rentrée 2015[1], qu’il s’agissait là des centièmes « Vues Éphémères », ce qui tombait à pic pour le dixième anniversaire de du9, dans son incarnation hebdomadaire. Dix ans déjà, à tenir, bon an mal an, ce rythme auto-imposé de trois textes chaque vendredi, de septembre à la mi-juillet. Dix ans et trois versions du site, dix ans de jeudis soirs parfois tendus, dix ans de semaines qui passent bien trop vite. Mais dix ans plus tard, nous sommes toujours là.

Certes, il y a eu des moments de doute — nous avions d’ailleurs envisagé, début 2005, d’arrêter l’aventure « du9 » (qui était plutôt en sommeil) après neuf années de bons et loyaux services. Internet était en train de changer, l’heure était aux blogs et aux frémissements des réseaux sociaux, et l’on ne voyait pas trop quelle place un site mensuel, codé à la main, pouvait encore occuper. Sauf que. Sauf qu’il y avait l’envie, la conviction, la foi peut-être, en ce qu’un site, aussi « irrégulier et dilettante » soit-il, puisse apporter quelque chose, et puis, à sa modeste échelle, contribuer à changer le regard sur la bande dessinée. L’idée d’arrêter a été rapidement balayée, et nous avons posé les bases de ce qu’est du9 aujourd’hui : hebdomadaire, plus connecté, et impeccablement habillé par les cadors d’Upian.

Ensuite, la vie du site a repris, presque miraculeusement. Certains rédacteurs sont partis voguer vers d’autres rivages et d’autres nous ont rejoints, de nouvelles rubriques (comme celle-ci) ont vu le jour, les textes se sont faits plus longs (parfois au point de l’indigestion)… De nouveaux sujets se sont invités dans nos pages — crise, numérique, droit d’auteur, etc. — marquant peut-être là notre seule véritable concession à la dictature de l’actualité.

Bien sûr, tout n’a pas changé du tout au tout — nous sommes toujours, quelque part, « irréguliers et dilettantes ». Certaines semaines, les mises à jour sont des plus maigres (mais il a toujours été plus question de qualité que de quantité) ; bien des ouvrages échappent à notre regard critique, parfois même des plus incontournables (mais faut-il alors vraiment s’engouffrer là où tous sont déjà passés, ou vaut-il mieux explorer des chemins de traverse ?) ; enfin, même si cette année 2015 est pour nous des plus symboliques (vingt ans depuis les premiers pas de du9 en fanzine photocopié, dix ans depuis le passage à la formule hebdomadaire), nous n’avons à ce jour trouvé ni l’énergie ni le temps pour organiser un anniversaire en bonne et due forme. Ce sera (peut-être) pour nos trente ans…

Notes

  1. Au choix : le pamphlet de Richard Malka sponsorisé par le SNE ? la création du collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme ? le battage médiatique autour de la reprise de Corto Maltese et de la sortie du prochain Astérix ?
Humeur de en septembre 2015

Les plus lus

Les plus commentés