du9 in english

Le Chant du Coq

de

Jean Benoit est un pianiste virtuose. Seul dans sa tour, il a pour fonction de réveiller harmonieusement la ville. Alors depuis des années, il joue chaque matin, encore et toujours, jusqu’au jour ou ses yeux vont entrevoir autre chose que sa partition quotidienne. À partir de là, le cours de sa vie va changer … de nos vies à tous …

Alfred, créateur de l’association Ciel Éther qui publie de fabuleux petits ouvrages, signe ici chez le Cycliste un conte attachant.
Son histoire exprime la solitude et le désespoir que l’on peut rencontrer face à l’inconnu et à l’incompréhension. Sur une ligne assez simple, ou l’on se sent gêné par avance de la catastrophe que l’on présent, la compassion pour Jean Benoit est inévitable.

Quelques lignes noires appliquées avec soin, pour dresser le portrait d’un homme seul …

Site officiel de Le Cycliste
Chroniqué par en juin 1998

Les plus lus

Les plus commentés