du9 in english

L’ Irrésistible Ascension

de

Qui pourra maîtriser l’ambition d’un jeune dessinateur de bande dessinée au talent bafoué par un éditeur inattentif ? Dugenou, maître incontesté dans le monde de l’édition des comix va en faire les frais. En refusant les dessins de Mickey Pollard, un jeune talent de la nouvelle vague, il va déclencher bien malgré lui, une guerre des gangs impitoyable. Désormais à son compte, Mickey va s’employer à être le meilleur stratège pour faire plonger les vieux dinosaures du milieu et régner en chef de file sur ce monde très fermé de la bande dessinée. Et c’est pour lui, une irrésistible ascension.

C’est un album ou « des gens bougent les bras », « des types parlent et d’autres répondent », et ou « comme dans Spinoza, il y a de la fureur, du bruit et de l’action nerveuse ». Effectuant un parallèle entre le monde de la pègre et celui de la BD, il illustre par de nombreux clichées et coupures de presse, un affrontement entre deux hommes. L’irrésistible ascension est directement inspirée des vieux polars cinématographiques des années 50.

Plus de vingt ans après ses débuts dans le mythique magazine Métal Hurlant, l’année 1999 sera marquée par le retour de Serge Clerc dans le monde de la bande dessinée. Ces dernières années, l’on a pu voir ses dessins dans de multiples magazines autour du monde, sur des affiches et des publicités. Rénovateur de la ligne claire avec Chaland et Ted Benoît, il reprend aujourd’hui sa production graphique pour la bande dessinée.
Cette première production est une réadaptation d’une vieille histoire parue dans Métal Hurlant. Elle sera suivie d’autres nouveautés et rééditions aux éditions Reporter.

Chroniqué par en mars 1999