Mon placard

de

Schokoriegel invite Blanquet pour son 10e volume, dans un format proche de la collection Patte de mouche de l’Asso.

C’est une nouvelle histoire narrée en image par Blanquet et coloriée dans une couleur bistre par Olive. Une formule qui est d’ailleurs passée très mal à l’impression, où l’on observe une perte énorme des contrastes, ce qui nuit a la qualité du graphisme.

C’est dans un placard que se retrouve, cette fois, la victime de Blanquet. Coincée entre quatre planches, elle s’est fabriqué sont petit univers, qui ne tardera pas, bien sûr, à s’écrouler, victime des attaques du monde extérieur …

Blanquet prend plus de soin sur cette histoire. Son graphisme est plus attrayant-glauque-soigné. L’histoire est simple et sadique.

Site officiel de Stéphane Blanquet
Chroniqué par en août 1997

Les plus lus

Les plus commentés