du9 in english

Morte saison pour les poissons

de

Pour ce troisième tome d’aventures sans parole, on retrouve toujours ce personnage indéterminé (loup ou chien ?) mais cette fois-ci dans des histoires assez courtes.

L’ambiance est toujours la même : désolation et fatalité sauf pour la dernière histoire qui bizarrement finit de manière positive !
Les personnages courent (presque exclusivement en 2D) et les événements s’enchaînent à partir de leurs rencontres ou de leurs découvertes mais toujours reste cette impression de fatalisme angoissant et de fuite perpétuelle et insensée.

Le traitement est toujours aussi bon mais on sent que Fabio ne pourra pas aller beaucoup plus loin dans cette direction ( !) et on en vient à préférer la série de la Basse Cour (éditée chez Cornélius) où le texte tient une place de choix.

Site officiel de Le Seuil
Chroniqué par en mai 1998

Les plus lus

Les plus commentés