Roulette

de

Comme toujours chez Fabio le personnage principal court mais, une fois n’est pas coutume, cette fois-ci, on connaît la raison de cette précipitation : une bonne rage de dents !

Roulette, puisque c’est son nom, court donc (pour oublier sa douleur ?) et chemin faisant multiplie les rencontres … chacune des personnes rencontrées a une histoire ou une anectode à raconter à propos d’une rage de dents mais point de solution, et ainsi Roulette continue sa course …

Si on retrouve bien le style et les thèmes de cet auteur atypique dans Roulette, on reste sur sa faim avec ce premier tome assez court qui se finit sur une scène étrange. Vivement la suite qu’on puisse se faire une meilleure idée …

Site officiel de Cornélius
Chroniqué par en décembre 1998

Les plus lus

Les plus commentés