Super-héros

de &

David Scrima et Cleet Boris (oui, oui, le chanteur de l’Affaire Louis Trio) partagent beaucoup de choses : ils jouent de la guitare ; ils chantent ; ils aiment les Beatles ; ils n’aiment pas Obispo ; ils rêvent d’un disque d’or et ils lisent des bandes dessinées. Il est donc normal que quand ils se sont rencontrés, ils se soient aussitôt appréciés.

Cet album est intéressant à plus d’un terme.
D’abord, La comédie illustrée se lance pour de vrai dans l’édition. Super héros est un vrai album relié au contraire de la collection Tasse de thé qui n’est qu’agrafé. (Notez qu’une première compilation de Jean-Philippe Peyraud est sortie sous le titre À boire et à manger)
Ensuite, au dos de Super Héros, il est écrit : « Chacun mon tour #1 ». Si c’est le début d’une nouvelle collection ou deux auteurs/dessinateurs travailleront simultanément, c’est une sacrée bonne nouvelle.

Ce procédé, donc Super Héros, louche allégrement vers le Journal d’un album de Dupuy et Berberian. A la différence que Journal d’un Album parle de l’écriture de Monsieur Jean Tome 3. Tandis que Super Héros est le journal de l’album Super Héros.
Quelque part, évidemment, c’est un peu vain. Et pourtant, ça se lit avec plaisir.
Le principe est simple. Chacun fait une page. À tour de rôle, ils racontent quasiment les mêmes événements. Nous suivrons la rencontre de Scrima avec Boris, l’amitié qui en découlera et, pour finir, la naissance d’un projet commun que le lecteur tient entre ses mains !
Il n’y a pas grand-chose à dire de plus. Ça se lit. Sans emballement, mais avec plaisir. Un charmant petit album qui aurait pu être le fleuf du mois.

Site officiel de La Comédie Illustrée
Chroniqué par en août 1997