du9 in english

Aline et les autres

de

Malgré la qualité d’une grande partie des productions de l’Association, on ne pouvait que regretter la pudeur toute franco-belge qu’elle continuait à témoigner, jusque (et surtout) dans les divers essais autobiographiques — seul Joann Sfar avec sa série consacrée aux peintres évoquait l’éventualité d’une sexualité dans les pages de Lapin. A croire qu’il fallait bien ce sacrifice pour se démarquer de la bande dessinée pornographique, pour être étiqueté «BD Adulte», et non pas «BD pour Adultes».

Avec Aline et les autres, Guy Delisle parle (enfin !) de la chose en 26 portraits comme autant de fantasmes. Premier livre de l’Association en bichromie, on y trouvera plutôt une succession de pages monochrome en gris ou en ocre, planches muettes où défilent (comme un film) les petites cases.

D’Aline à Zoé, c’est une vision très particulière de la femme que l’on découvre, de la femme-objet à la femme-mante religieuse, livre de transformations étranges et de cannibalisme sans pitié. On en vient même parfois (souvent ?) à se poser quelques questions sur les traumatismes (éventuels) de l’auteur …
Un livre sympathique et amusant.

Site officiel de L'Association
Chroniqué par en juin 1999

Les plus lus

Les plus commentés