Carla

de &

Lors de mon dernier passage à Paris, j’ai trouvé chez la librairie BD cet album qui a dû ressortir d’un vieux stock.

Carla est un témoin silencieux et drapé de noir. A bord de son taxi, elle navigue sur les drames quotidiens qui viennent échouer ici et là dans la nuit de la grande ville. Cinq fragments de vie, cinq clients pour sentir roder l’ombre de la mort …
Jacques Lob emporté par celle-ci, n’a pas pu écrire le scénario de la dernière histoire. Baudoin s’en est chargé, dans un ultime hommage à un compagnon d’histoire. Jacques aimait les femmes d’Edmond. Edmond aimait les histoires de Jacques. À eux deux, ils ont créé Carla, personnage mystérieux qui regarde le monde et essaye de le comprendre. Le scénario est excellent. Lob construit petit à petit le personnage de Carla à travers ses rencontres.

Le lecteur fait petit à petit le lien entre tous les éléments du puzzle. Rien à dire sur le dessin où Baudoin fait du très bon travail. À noter, quelques cases en couleur pour les besoins d’une histoire. C’est à ma connaissance le seul essai de Baudoin.
Je crois que j’ai essuyé une larme à la lecture de cet album. Je dois être trop sensible …

Chroniqué par en décembre 1998