31
Jan
19

Vues Éphémères – Janvier 2019

Humeur de Xavier Guilbert

A la veille de l’ouverture du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, le nom du Grand Prix cru 2019 est tombé : ce sera Takahashi Rumiko, deuxième femme à recevoir un tel honneur, autrice forte de 40 ans de carrière et de plus de 200 millions d’exemplaires vendus dans le monde. Depuis 2014, c’est la […]

14
Jan
19

L’art zombi

Dossier de Voitachewski

Ça y est, il semblerait que la bande dessinée, au moins en France, a enfin passé les fourches caudines de la respectabilité intellectuelle ! Les honneurs n’en finissent pas : récemment, Hergé a investi le Grand Palais, tandis que les prestigieuses éditions Citadelle & Mazenod ont consacré un volume de leur collection « L’Art et les grandes civilisations » […]

28
Déc
18

Vues Éphémères – Décembre 2018

Humeur de Xavier Guilbert

Le 30 novembre dernier, Albert Uderzo était interviewé à l’occasion de la sortie prochaine de Astérix — Le Secret de la Potion Magique, dernière adaptation en date des aventures du fameux Gaulois. C’était dans Le Parisien, avec cette phrase marquante devenue le titre de l’article : « Je ne veux pas laisser Astérix entre d’autres mains après […]

21
Déc
18
Couverture Pré Carré, cinq ans de réflexion

Pré Carré, cinq ans de réflexion

Entretien de Voitachewski

du9 avait déjà consacré un entretien à l’équipe de Pré carré en mai 2014, à l’occasion de la parution du troisième numéro de la revue. Celle-ci a donc atteint cinq printemps, une réelle gageure, voire un exploit, pour une publication de ce genre. A la relecture de l’introduction de cet entretien, on serait presque tenté de faire un copier-coller: paysage critique dépeuplé, publication aussi exigeante qu’expérimentale, aussi riche que radicale, aussi incisive qu’intelligente. Pourtant (et naturellement) les choses ont évolué en cinq ans: la bande dessinée bénéficie d’une reconnaissance de plus en plus importante dans les milieux intellectuels bien-pensants et le marché de l’art. Le paysage, bien que toujours dépeuplé, a aussi évolué comme on le verra ci-après. Autant d’excuses pour un nouvel entretien fleuve avec L.L. de Mars.

14
Déc
18

Où.

de Sébastien Lumineau

Nous sommes en 527 218. Voilà un marqueur de genre, par lequel un usage rassurant — sur la marchandise — nous fait savoir que nous aurons, au moins, à l’horizon, l’histoire. Nous savons également qu’elle n’a pas eu lieu, ce qui oriente notre appétit vers l’avenir. Bien. Mais l’artifice par lequel un narrateur, qu’il soit […]

30
Nov
18

Vues Éphémères – Novembre 2018

Humeur de Xavier Guilbert

Chaque année ou presque depuis 2007, c’est pour moi une sorte de rendez-vous : le Festival d’Angoulême fait sa conférence de presse et révèle sa Sélection Officielle, et l’une ou l’autre me donne matière à réflexion. L’année dernière, par exemple, j’en avais profité pour m’intéresser à cet étonnant consensus critique, qui voyait quelques ouvrages faire l’unanimité […]

30
Nov
18

[SoBD2017] Commentaire de Planche : Hergé et la tabularité

Dossier de Philippe Sohet

Depuis sept ans, le SoBD (salon de la bande dessinée au cœur de Paris) réunit chaque année artistes, chercheurs, critiques ou journalistes qui s’essayent au Commentaire de Planches. Analyse de la composition, remise en contexte, précision concernant l’auteur, exposition des particularités du dessin, mise en évidence d’un motif remarquable, commentaire du mode de production voire fantaisie se laissant porter par la contemplation d’une belle chose — il existe mille et une façon de parler de la bande dessinée. En attendant l’édition 2018 du SoBD, retour sur quelques interventions de l’édition 2017.

24
Nov
18

Norakuro

Dossier de Xavier Guilbert

Le 22 novembre 2018, j’ai été invité par la Bibliothèque des Littératures d’Aventure (BiLA) à animer une séance de leur « Séminaire de l’imaginaire », rendez-vous mensuel qui « envisage les littératures populaires sous différents angles d’étude (motifs, figures, structures, récits, styles, discours, etc.) ». Choisissant d’aborder le personnage de Norakuro, j’ai abordé cette intervention moins comme une conférence, […]